DSK ET LE FRANC CFA

3 réponses

  1. issa gibb dit :

    Tout cela, ce n’est que du baratin…. Du palabre de conseiller financier diplomatique, qu’est DSK actuel conseiller du Président Macky Sall au Sénégal… Président Sénégalais qui de son côté n’a aucune envie de sortir du système franc cfa car il lui assure une vague d’investissements au Sénégal sans précédent, par sa sécurité économique.

    Cela fait plus de 25 ans, que les états africains affiliés au franc cfa à la CEDEAO ou à l’UA (Union Africaine) parlent de sortir du système FCFA et chaque fois, c’est un pas en avant et trois pas en arrière… Comme dans une volonté inexprimée de ne pas en sortir, en plus du rappel des mauvaises expériences de sorties du FCFA qui ont ruiné les pays africains qui ont essayé d’en sortir comme au mali ou l’ex- Zaïre de Mobutu.

    Pour sortir du système franc cfa :
    Primo, il faudrait d’abord que les pays africains aient les moyens d’imprimer leurs billets… Car ce n’est pas encore le cas, les billets FCFA sont imprimés à Chamallières en France ???
    Secundo, ils peuvent aussi débaptiser les billets « franc » cfa qui leur rappelle leur pauvre sort de colonisés, si haï, ces temps-ci par une radicalisation galopante en Afrique qui leur font vite oublier la modernisation de leurs pays et la sortie de l’esclavage par ce même colonialisme tant haï… Ils appellent leur monnaie « Afro » ou « Afri » cfa et le tour est joué !
    Enfin, ils doivent en terminer avec la corruption endémique, sport national dans toutes les strates des pays, du politique qui détourne les aides internationales pour les pauvres, les policiers qui rackettent sans raison les touristes sur les routes, les religieux qui mettent leurs élèves talibés esclaves dans la mendicité forcée ou les banquiers et autres fonctionnaires ou employés qui se barrent avec la caisse… Dans des pays où il y a 95 % d’économie informelle, hors contrôle de l’Etat et où le reste de l’économie est dans les mains de dictateurs, de potentats politiciens, de marabouts milliardaires sans aucun partage avec le peuple tenu volontairement dans la misère, l’ignorance et la soumission religieuse et policière…

    Dans ces situations humaines et démocratiques lamentables, l’aventure de la sortie du franc cfa assurerait une perte certaine des investissements en Afrique par des investisseurs étrangers qui font confiance à la stabilité du franc cfa pour se risquer à investir en Afrique… La vérité est si facile à dire, DSK !

  2. BDEB dit :

    Bonne analyse

  3. Tiocan dit :

    Il faut bien que DSK justifie son salaire comfortable de conseiller du président Macky Sall et ponde de temps en temps une étude de peu d,utilité.
    Le franc cfa est, de par sa stabilité quarantie, une aubaine pour les pays de l’Afrique de l’ouest.
    Regarder la valeur des monnaies mauritanienne et malgache depuis que ces deux pays sont sorti du cfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :