LE DG DE AIR SENEGAL DEVOILE SON PLAN DE VOL

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. Tiocan dit :

    Bonne chance à Philippe Bohn et à la nouvelle Air Sénégal.
    Espérons qu’il aura le temps et les moyens de mener à terme la reconstruction de la compagnie nationale ceci dans un dossier où la politique est très importante, peut être plus que l’aspect gestion et financier.

  2. falbala dit :

    concrètement, ça donne quoi pour les liaisons France-Sénégal ?

  3. Tiocan dit :

    Rien pour le moment, Air Sénégal a acheté 2 ATR pour des vols intérieurs (pas encore livrés). Peut être 3 Airbus en leasing pour 2018, mais rien n’est sûr, pour arriver à une flotte de 9 avions dans 10 ans.
    Ce n’est pas un démarrage fulgurant.

  4. oyster dit :

    Bonjour,
    Il vient de se « poser » ,alors quelques mois encore pour convaincre l’urgence de se mettre au travail quelques » bras cassés » ou de vider les « placards » !
    et ceci avec peu d’argent dans un premier temps …
    Souhaitons lui un « franc » succès ,car il possède le savoir faire …

  5. galips dit :

    Au pays des aveugles les borgnes sont rois.

  6. oyster dit :

    J’ai un stock de dictons aussi !

  7. galips dit :

    Ce serait mieux d’avoir un stock de neurones.

  8. galips dit :

    Ce type comme tant d’autres (genre DSK) sont des brasseurs d’air qui une fois « grillés » en France viennent berner les chefs d’états africains en leur vendant leur soit disant savoir faire.
    Avant 2 ans il aura mis les voiles juste avant le crash de cette nouvelle compagnie.

  9. oyster dit :

    Rassurez vous ,il en possède pour ce poste ,et l’influx nerveux pour virer les branches cassées !

  10. eddy dit :

    DSK est toujours conseiller de Macky Sall!!!!il faudrait se poser la question pourquoi des Européens et pas des Sénégalais…

  11. richard dit :

    Avec 2 avions pour les lignes intérieures au départ, ça va être « pépère « !
    C’est vrai qu’il va être occupé à assainir comme on dit, et c’est pour ça qu’il fallait un mercenaire, comprenez bien!

  12. oyster dit :

    Je le comprenais aussi comme cela ,mais dans trois ans au plus ,vous aurez une situation stable pour le suivant qui devrait enfin rendre viable le transport aérien …
    Sans humour ,mais bien vrai !

  13. senegal dit :

    Et sa première mission consistera à faire un bilan assez précis de l’existant et voir ce qui est faisable, en mettant d’abord en place le réseau de vente (ticketing) et en déterminant si Air Sénégal SA a les bons fournisseurs.

%d blogueurs aiment cette page :