PROTEGER L’ENVIRONNEMENT

3 réponses

  1. Hurier dit :

    Parler environnement sans aborder le probleme des ordures entrain de polluer les sols pour des milliers d’années c’est ridicule

  2. Xx dit :

    La grande majorité des Sénégalais ne connaissent pas la signification des termes « environnement » et « protection ». On peut le constater tous les jours au bord des plages par exemple, quand les pêcheurs déversent sur le sable leurs filets aux mailles trop serrées : on dénombre alors un nombre assez impressionnant de tout petits poissons qui ne deviendront jamais grands et ne pourront jamais se reproduire ! Cette façon de faire leur paraît tout à fait naturelle, et tout en se plaignant de la raréfaction de certains poissons, ils n’ont même pas conscience de participer à la destruction des ressources halieutiques. Les déchets industriels sont rejetés dans la mer, les déchets ménagers aussi la plupart du temps, les eaux usées des hôtels du bord de mer s’y déversent directement par des tuyaux que l’érosion côtière a mis à jour… Il serait vraiment dommage que les pays émergents reproduisent les erreurs des pays industrialisés qui, au début de l’industrialisation, n’avaient aucune idée des impacts de leurs activités sur l’environnement. Le même problème se pose aujourd’hui d’ailleurs dans l’agriculture avec l’utilisation outrancière de pesticides et d’engrais chimiques, néfastes tant pour la santé des humains, des animaux, du vivant en un mot, et de la terre bien entendu…
    Si le Sénégal veut protéger son environnement, il est primordial de sensibiliser la population avant tout, comme le fait si bien à son échelle Haïdar El Ali. Et il est absolument nécessaire que ce projet soit global (et que tous « jouent le jeu »), à commencer évidemment par le problème récurrent des ordures…

  3. oyster dit :

    HAIDAR EL ALI est un homme remarquable pour défendre la protection de l’environnement bien nécessaire dans ce pays…..

%d blogueurs aiment cette page :