PARRAINER UN ELEVE FERMIER A SAMBA DIA

4 réponses

  1. federico dit :

    Mio figlio , che vive in Senegal , mi ha portato a visitare questa scuola agro-ecologica l’anno scorso e sono rimasto affascinato da com’è
    ben organizzata .
    Complimenti al direttore della « Ferme-Ecole » di Kaydara , è un bell’esempio di ciò che si può realizzare in Africa .
    Spero di ritornare a rivisitarla .

  2. Louis GEIGER dit :

    Je m’interesse au parrainage d’un élève!

  3. issa gibb dit :

    Je vais encore lever une volée de boucliers contre moi, mais il n’y a que la vérité qui blesse !
    Attention aux aides humanitaires aux Sénégal : Elles finissent à 100 % dans les poches d’adultes véreux et rien en aide aux enfants sénégalais.
    Je ne connais pas la ferme de Kaydara et son niveau d’investissement au niveau des enfants. Mais je connais le niveau de corruption de l’exploitation des enfants sénégalais pour soutirer de l’argent aux charitables, sans que les enfants en receuillent une seule goutte. Jouer sur la pitié et la charité est un sport national au Sénégal, § voir le cas des talibés.
    Attention donc aux dons ! Être sûr qu’ils vont aux enfants et non dans les poches d’adultes pourris et pervertis aux fric facile !

  4. jacobus dit :

    bien dit Issa Gibb je partage entièrement ce commentaire. La plus grande prudence est de rigueur.

%d blogueurs aiment cette page :