L’AFRIQUE, C’EST LA FEMME

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    « La femme est l’avenir de l’homme » à condition qu’on la sorte de son statut d’être inférieur et soumis à l’homme, maitresse de sa vie et de son ventre.
    Au Sénégal, la femme est l’avenir du Sénégal car elle travaille pour essayer de s’émanciper de la tutelle de l’homme « poil dans la main ».
    Quand aux ravages de l’esclavage sur le développement de l’Afrique. En partie d’accord, sur le manque à gagner pour l’Afrique par la traite européenne ou transatlantique du 15° au 19° siècle avec les 14 millions d’esclaves africains qui ont servi à développer les Amériques dans des conditions inhumaines, mais procréatrices pour avoir le plus de main-d’oeuvres à exploiter. Ce qui fait qu’il y a des descendants qui peuplent les 2 continents américains depuis l’abolition de l’esclavage par les européens au 19° siècle jusqu’à nos jours. Exemple facile : Obama !
    Tandis que la traite arabe ou musulmane sur le continent africain est totalement oubliée et occultée ???
    Pourtant, du 8° au 20° siècle, il y a eu 20 millions d’esclaves africains vendus par les rois africains aux arabes ou simplement enlevés par les razzias arabes. Le silence de cette traite arabe s’explique par le fait qu’il n’y a plus de descendants africains de cette traite arabe. Les esclaves mouraient en grand nombre dans la traversée des déserts. Ensuite, les hommes étaient castrés pour en faire des eunuques, non-reproductifs. C’est 80% des castrés qui mouraient des suites de cette opération dans les ateliers de castration ou en premières lignes dans les armées ottomanes. Les filles africaines, jeunes allaient dans les harems, pour finir vieillissantes dans les bordels à soldats des grandes villes de l’Empire Ottoman : Marrakech, Alger, Tunis, Alexandrie, Le Caire, Zanzibar, Damas, Constantinople-Istanbul où elles mouraient de maladies sexuellement transmissibles. Difficile d’apprendre le manque de descendants de la traite musulmane dans ses détails meurtriers aux élèves africains au nom de la nouvelle amitié arabo-africaine, la traite européenne et ses descendants est plus lisible et elle a bon dos !
    Autre explication pour le retard du développement de l’Afrique, c’est que les africains n’ont pas pu créer des grandes étendues agricoles. Obligés de se cacher des razzias arabes dans les forêts, en petits groupes, pour se protéger. C’est le colonialisme européen, sous couvert de l’abolition de l’esclavage qui a mis fin aux razzias d’esclaves africains et a permis le développement de l’Afrique et des étendues de cultures. Les routes, les ponts, les écoles, les hôpitaux… Mais aussi les productions arachidières et l’industrie des phosphates qui font la richesse des confréries religieuses sénégalaises milliardaires, aujourd’hui. Merci qui ? Comme ravages du développement de l’Afrique, la fiche « Colonisation » est à revoir et il faut arrêter de pleurnicher et de se mentir : « On nous a exploité, on nous a tout pris ». Mensonge et Calomnie !
    Après ce petit rappel historique sur l’esclavage et le retard du développement de l’Afrique, le Sénégal de nos jours, a le cul entre de 2 chaises. Une population attirée par les occidentaux et les mirages capitalistes d’un côté. Et de l’autre, opiumisée par des religieux arabisants et islamisants. La misère et l’ignorance dans laquelle, le peuple est volontairement maintenu, fait le reste.
    Mais, à regarder de plus près : Au Sénégal, les femmes ont encore un statut inférieur aux hommes et des enfants sont tenus dans l’esclavage par des pseudo-religieux arabisants, anti-occidentaux. Les confréries religieuses gouvernent le pays et on veut nous faire croire qu’on est dans une république démocratique et laïque, exemplaire en Afrique.
    Une république où les femmes sont inférieures et où des enfants sont esclaves par des africains adultes arabisants, cela s’appelle une république islamique. Pourquoi, les Sénégalais continuent à se mentir comme pour la traite musulmane ???

  2. eddy dit :

    C’est beaucoup plus facile de jouer a l’autruche ,la tete dans le sable!! les Sénégalais sont des poltrons ,et pourquoi admettre l’esclavagisme par les Arabes,la vente d’etres humains par les Africains ,alors qu’il est si facile de culpabiliser les Français et surtout beaucoup plus rentable ,la vérité n’est pas le point fort des Sénégalais!!!!!!

%d blogueurs aiment cette page :