LA DETTE DU SENEGAL

3 réponses

  1. Cabrita Walter dit :

    Bravo de tenir ses engagements en temps et en heure…

  2. issa gibb dit :

    Après les emprunts, il y a les remboursements. C’est une règle financière. Les effacements de dettes pour les pays en voie de développement seront de moins en moins fréquents, surtout avec des organismes africains comme l’UMEOA, mais aussi avec l’Arabie saoudite, la Turquie, le Japon, la Chine et la Corée du sud comme partenaires. Maintenant que la vieille Europe à tous ces problèmes et tous ces migrants à gérer et que l’Amérique de Trump va se jouer le protectionnisme.

  3. eddy dit :

    Ils vont savoir ce que emprunter veut dire et il était temps ce n’est pas plus mal,et pour nous une bonne chose

%d blogueurs aiment cette page :