RESERVES ENORMES DE PETROLE

3 réponses

  1. Xx dit :

    Pas de nouvelle « nouvelle » dans cet article : c’est une redite, une resucée, on a déjà lu ces infos de nombreuses fois. Mais c’est gratifiant de se glorifier des ressources naturelles nouvellement découvertes, et çà rassure sûrement la population…

  2. Lola diolla dit :

    Et cela fait monter la grosse tête aux ignorants.
    Fausse information dans la plupart des domaines.
    Rien n’aboutit à temps à moins d’attendre 10 ou 15 ans.
    Parlotte rekk.

  3. issa gibb dit :

    Annonce lue, relue et re-relue. Maintenant, entre rassurer et enfumer une population, c’est tout l’art de la gouvernance politique. Toujours faire croire à un avenir meilleur avec des chiffres inventés : 450 ou 500 millions de barils çà fait un écart de 50 millions de barils tout de même. Ils ont déjà disparu en commissions ???
    Des statistiques d’exploitation pour 2020-2021 ou 2023, alors que les études d’ingénierie de 2018 et 2019 ne sont pas encore commencées ??? Ceux ne sont que des estimations et le conditionnel est de mise dans tout l’article…Cela me rappelle, l’ouverture de l’aéroport AIBD en 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 20.., 20..,20.., 20.., 20.., ….
    Cela me rappelle l’optimiste « maintenant qu’on est riche ! » de Nd. Cela me rappelle la découverte des gisements de pétrole sur les côtes marocaines dans les années 2000 et la désillusion du peuple marocain. Cela me rappelle la déstabilisation et catastrophe écologique du Nigeria. Cela me rappelle que l’exploitation du pétrole et ses boulettes polluantes sur les plages ne sont pas compatibles avec le tourisme. Cela me rappelle que l’outil favori des politiques, c’est le mensonge…

%d blogueurs aiment cette page :