COMMERCIALISATION DU CUIR AU SENEGAL

5 réponses

  1. Candide dit :

    Ah les vrais amis Chinois ! que du bonheur en perspective pour le Sénégal !

  2. oyster dit :

    Humour grinçant par le fait que ce bonheur « en perspective » est déjà bien en FRANCE pour beaucoup de produits …..

  3. zette73 dit :

    ils avait pas compris……il vont comprendre leur douleur
    se n’est qu’un début hélas

  4. issa gibb dit :

    « Quand la Chine se réveillera » la lointaine révélation d’Alain Peyrrefitte. Et bien ! on y est à la Chine qui s’est réveillé et qui envahit tout. Au Sénégal, la déforestation de la Casamance, la main mise sur la production arachidière, le pillage des réserves de poissons dans les eaux territoriales du Sénégal avec les tankers, la concurrence avec des produits de moindre qualité face à l’artisanat local. On ajoute, les usines esclavagistes chinoises en Ethiopie et d’autres pays africains. La France subit le même sort, avec la fermeture de toutes nos usines textiles face à l’invasion des vêtements « Made in China » et l’achat de notre patrimoine national. Le même sort avec l’Espagne, avec l’exportation de vêtements traités avec des produits invisibles et dangereux pour qu’ils ne moisissent pas les containers et qui malheureusement irritent la peau et déclenchent de graves infections cutanées…
    En fait, la Chine quand elle traite avec un pays, elle le bouffe peu à peu. De très grands amis ????????????????????

  5. déhelle.debelvald dit :

    Quand la Chine s’éveillera… le monde tremblera. Alain Peyrefitte en … 1 9 7 3 !

%d blogueurs aiment cette page :