CHANGEMENTS CLIMATIQUES AU SAHEL

7 réponses

  1. oyster dit :

    Le « réchauffement pourrait » amener plus de pluies au sahel …..
    En milieu « autorisé » on se plait à dire que tout est possible ,et rien de certain ….
    Donc il est urgent de ne rien dire ,puisque dans tous les cas on ne sait rien ,sauf faire un « papier » pour ne rien dire !………..

  2. issa gibb dit :

    L’humoriste Coluche a traité ce problème des articles journalistiques inutiles par des pseudo -journalistes incompétents ou sensationnalistes dans un de ses sketchs :
     » Le Président a descendu 3 marches pour accueillir et serrer la main de son homologue étranger. La poignée de mains a été longue et vigoureuse. Les conversations ont été chaudes et chaleureuses, mais elles sont restés secrètes, aucun élément n’a filtré. Mais on s’autorise à penser dans les milieux autorisés que les sujets abordés ont été de très haut niveau et que des accords secrets pourraient être signés entre les 2 pays. »
    Fin du sketch de Coluche : « Quand on est journaliste et que l’on a pas d’informations véridiques et intéressantes à dire et qu’on n’en sait pas plus que cela, il vaut mieux fermer sa gueule ! ».
    Pour hommage à tous les apprentis journalistes qui nous enfument avec des articles imprécis, mensongers, affabulés, inventés, faux et d’intox, rien que pour faire du papier.
    Il y a assez de problèmes au Sahel, en Afrique et dans la monde, pour venir en inventer pour rien !

  3. Dedale dit :

    L’Institut Max Planck est une référence scientifique en Allemagne. Il est financé par l’Etat fédéral et les Länder et publie des études de qualité. Malgré tous les modèles climatiques du monde, nous ne disposons d’aucun résultat absolu quant au climat à venir. C’est bien pour cela qu’il est difficile d’évaluer les conséquences du réchauffement climatique. Les chercheurs de l’Institut Max Planck nous indiquent justement que les conséquences pour la zone sahélienne pourraient être inattendues. Je ne vois pas où réside le mal là-dedans.
    Mais à tout critiquer on en devient ridicule…

  4. Lola diolla dit :

    Encore un qui ne sait pas de quoi on parle. Enfin!!!!!

  5. oyster dit :

    Quant on ne sait rien ,il est urgent de ne rien dire ………
    le ridicule est bien là !……………………………………………

  6. Dedale dit :

    C’est cela, je ne vois vraiment pas de quoi vous parlez. Pour une fois, évitez de blâmer les journalistes sénégalais inutilement. Cet article n’est qu’un copier-coller de ce qui est dit dans l’article publié par l’Institut Max Planck. Oui, quant il s’agit de modélisation scientifique, on emploie souvent le conditionnel. Et cela n’a rien de pompeux, cela n’a rien de précieux, ce n’est qu’une affaire de probabilité. C’est que vous devez être plus calés que les docteurs en météorologie de l’Institut Max Planck pour afficher tant de certitude.
    https://www.mpg.de/10631374/sahel-zone-niederschlag-mittelmeer

  7. Candide dit :

    Ce pourrait être bénéfique, finalement, pour le Sahel. Si Dieu le veut.

%d blogueurs aiment cette page :