C’EST TABASKI A LA SENEGALAISE…

6 réponses

  1. loulou21 dit :

    Tellement vrai et merci de le rappeler……

  2. eddy dit :

    C’est devenu du folklore!!la religion ils s’en foutent, épater les voisins c’est beaucoup plus important a leurs yeux!!!!!!!!

  3. jacobus dit :

    Tabaski, c’est une fête religieuse pour une petite partie de pratiquants de la religion mais une fête du M’ AS TU VU, pour les autres, belle coiffure et beaux vêtements.Bientôt la rentrée scolaire, il faudra trouver l’argent pour équiper les enfants.

  4. jacobus dit :

    Tabaski, c’est une fête religieuse pour une petite partie de pratiquants de la religion mais une fête du M’ AS TU VU, pour les autres, belle coiffure et beaux vêtements.Bientôt la rentrée scolaire, il faudra trouver l’argent pour équiper les enfants.

  5. flopaty dit :

    les m’as tu vu au senegal c’est toute l’année, c’est les baptêmes, c ‘est les mariages religieux non reconnus par l’etat et tout ça leur coutent les yeux de la tete apres rien pour l’ecole des gosses, apres rien pour les soins, apres la petie facture d’electrité pas payée…….et on continue !!!!!!

  6. issa gibb dit :

    Les sénégalais ont transformé la grande fête religieuse musulmane en une fête païenne ! C’est la fête du « m’as tu vu », des grosses dépenses, des excès…
    Mais un peu comme le Noël chrétien, où les huitres, le foie gras et le champagne ont remplacé la messe de minuit, c’est l’occasion de manger de la viande de mouton et d’oublier les soucis de la misère, au détriment des frais scolaires et des besoins médicaux. Il y a déraison, comme dans toute bonne fête païenne…
    Quand au sacrifice d’Abraham sur son fils Isaac comme preuve de sa soumission à Dieu. Ce père qui va égorger son fils tardif Isaac qu’il a eu à 102 ans avec sa femme Rachel et qui est arrêté au dernier moment par l’Archange Gabriel ? Ce pauvre gosse tardif qui n’a toujours pas compris ce qui lui est arrivé, a été remplacé par un pauvre bélier qui passait par là, responsable des milliards d’égorgements de ses congénères depuis des millénaires…
    On notera au passage, qu’Abraham a eu un fils précédemment, Ismaël avec sa servante Agar, qu’il les a abandonné dans le désert et que Dieu a sauvé en faisant jaillir de l’eau dans le désert. Ismaël est l’ancêtre du peuple arabe, Isaac est l’ancêtre des juifs et les deux peuples des deux demi-frères n’arrêtent pas de se mettre sur la gueule depuis 5 millénaires ?
    L’éternel conflit judéo-arabe prouve la puissance des hommes à ne pas suivre les commandements de paix de Dieu. On pourrait penser que le moine au Moyen Âge qui a retranscrit ces histoires avait un sérieux penchant pour la bouteille : Car Dieu est Amour, il ne peut pas demander à un père de lui sacrifier son fils ? Enfin, les sénégalais se cachent derrière ce rituel musulman de la Tabaski d’un Islam qu’on leur a imposé, pour assouvir leurs rites animistes ancestraux et déguster de la viande de mouton en remplacement de leur unique portion de riz quotidienne pour la majorité pauvre d’entre eux. Ainsi la Tabaski est devenue un cirque païen !

%d blogueurs aiment cette page :