CE SERA LONG…

3 réponses

  1. issa gibb dit :

    C’est aux marabouts exploiteurs et esclavagistes des enfants talibés au Sénégal qu’il faut expliquer le fonctionnement d’une vraie école coranique avec ses 3 bases éducatives dans tout le monde musulman :
    1 – La connaissance universelle : enseignement profane (lecture, écriture, calcul, civisme, histoire-géographie, sciences…) et enseignement religieux ( Apprentissage du Coran, pratique religieuse musulmane et les 5 prières, présentation des autres religions…).
    2 – La santé : la santé physique et la santé morale des l’êtres humains en général (les élèves coraniques y compris).
    3 – L’indépendance financière par l’apprentissage d’un métier pour avoir une vie honnête, pour pouvoir financer le pèlerinage à la Mecque, car la mendicité est interdite par l’Islam et par le Prophète Mohamed, sauf pour les personnes adultes handicapées comme moyens de survie, solution d’exception. (En aucun cas, des enfants doivent mendier dans la religion musulmane).
    4 – On ajoute dans les écoles coraniques, l’apprentissage des langues étrangères pour devenir oulémas, pour parler de la religion musulmane et l’enseigner aux étrangers et pour parler de religion avec les autres religions et avec des étrangers.
    Les daaras, majoritairement au Sénégal, malgré l’interdiction par l’Islam, pratiquent la mendicité forcée de leurs élèves talibés, appelée esclavage moderne ou crime contre l’Humanité ??? L’apprentissages du Coran est le seul enseignement reçu par les enfants talibés, par la volonté des marabouts qui leur enseignent en plus, la haine des occidentaux et du modernisme ??? Dans des conditions sanitaires, maltraitantes et inhumaines bien éloignées des valeurs de la santé physique, mentale et morale des élèves, des droits fondamentaux de l’Enfant et de la Protection de L’Enfance, ratifiées par le Sénégal. Adolescents, 95% des talibés du Sénégal, se retrouvent sans instruction, sans métier, sans relation familiale, dans la délinquance des rues des grandes villes du Sénégal. Exploités dans des petits boulots de survie, ils glissent dans des gangs, les vols, la drogue, la prostitution, vers la prison et les groupes terroristes… Le crime contre l’humanité commis par les marabouts réfractaires sur nos enfants se transforment en un réel danger pour l’avenir de notre jeunesse, pour l’avenir du Sénégal !
    ENTRE UNE ECOLE CORANIQUE MUSULMANE VERTUEUSE ET UNE DAARA SENEGALAISE ILLEGALE ET POURRIE CHERCHER L’ERREUR ! STOP AVANT QU’IL SOIT TROP TARD.
    CE N’EST PLUS DE LA RELIGION OU DE LA CULTURE. ON NOUS MENT DEPUIS TROP LOGTEMPS. C’EST DE L’ESCLAVAGE D’ENFANTS POUR L’ARGENT FACILE POUR DES ÊTRES ADULTES VOUES À SATAN. LE SENEGAL DOIT SORTIR LES ENFANTS ET SE SORTIR DES GRIFFES DES CES SATANIQUES, MÊME PAR LA FORCE DE NOS ARMEES !

  2. issa gibb dit :

    Depuis le 30 juin 2016, date du début du retrait des enfants de la rue, nous assistons aux multiples réactions des maîtres coraniques ou autres marabouts, réfractaires au retrait. Des réactions qui sont inacceptables d’un Etat de droit et par un pays civilisé. Ces attitudes qui mériteraient des sanctions très sévères pour ces désobéissants aux lois républicaines, aux valeurs humaines et religieuses.
    Ces réfractaires ont toujours refusé d’appliquer la loi de 2005 interdisant la mendicité. Cela fait 11 ans, une décennie qu’ils bafouent la loi, sans être inquiétés et punis. Drôle respect des lois !
    Ils accusent le Président, de manque de concertation. Macky Sall, leur a confié le projet de loi sur la modernisation des daaras pour leur congrès de Thiès en 2013. Ils ont refusé l’apprentissage du français dans leurs daaras ? Ils ont refusé le contrôle de l’Etat dans leurs daaras ? Et ils ont fini par étouffer le projet en 2013. Le Khalife de Thiénéba s’est même opposé à la modernisation des daaras. Drôles volontés de concertation !
    Lors des meurtres d’enfants talibés, à la Médina Mars 2013, à Yeumbeul Juillet 2015, à Kaolack Août 2015, à Louga Février 2016, à Dakar Thiaroye Mars 2016, à Saint Louis Avril 2016, à Dakar Parcelles Assainies Juin 2016… Les maîtres coraniques et leurs fédérations viennent nous parler de « Volonté de Dieu ». Dieu à bon dos, pour ces démoniaques !
    Avec la mendicité forcée omniprésente, les coups pour ne pas avoir rapporter l’argent de l’aumône, le fouet pour l’apprentissage du Coran, les maltraitances, les humiliations, les chaînages, la malnutrition, le manque d’hygiène et de soins, les refus d’instruction, les abus physiques, psychologiques et sexuels comme les viols contre-nature dans les daaras et les meurtres par des bastonnades à mort par des marabouts incompétents sadiques… Tous ces abus sur les talibés, sont appelés des « Incidents de daaras » par ces mêmes fédérations sataniques.
    Sans oublier les trafics d’enfants pauvres et éloignés de leurs familles ignorantes : une traite négrière d’enfants, basée sur le mensonge de l’apprentissage du Saint Coran qui déborde sur les pays étrangers comme le Mali, Mauritanie, Gambie, Guinée, Guinée Bissau…Traite négrière qui rappelle le bon vieux temps des razzias arabes en Afrique pour remplir les bordels de Marrakech, Alger, Le Caire ou Istanbul. Ceux sont les mêmes pratiques, mais au XXIème siècle, trafic organisé par une mafia pseudo-religieuse avec des rabatteurs, trafic connu et impuni par un pays dit civilisé, leader démocratique en Afrique ???
    Puis vint, le début du retrait, avec une explication humaine et républicaine de sortir les enfants de la rue et rétablir leurs droits fondamentaux. Aussitôt les marabouts accusent le Président d’attaque contre l’Islam ? Comme si, le Président Macky Sall n’était pas un bon musulman ? Mamadou Lamine Fall et de Hady Diakhaté prononcent des fatwas contre le Président ? Ils accusent ensuite les Khalifes confrériques d’être des traîtres à l’Islam par leur silence ? Ils font des sit-in devant les mairies et les commissariats en troublant l’ordre public ? Et ils menacent l’Etat de faire des manifestation, pour continuer à envoyer mendier leurs talibés ???
    Ces hommes qui ont trahi leurs fonctions d’enseignant pour l’argent facile et qui ne font pas face à leurs responsabilités sécuritaires pour les enfants qu’on leur a confié, en les envoyant mendier dans les dangers de la rue, menacent et insultent le Président de la République, le gouvernement, nos plus grands guides religieux et la Nation tout entière ??? Ces hommes, faux-enseignants, pervertis à l’argent facile, esclavagistes d’enfants, réfractaires aux lois, traîtres aux valeurs de l’Islam qui font commettre un CRIME CONTRE L’HUMANITE au Sénégal, sont-ils dignes de rester sénégalais et musulmans ???
    Leur rejet de ces êtres ignobles de notre société n’est-elle pas la solution au problème talibé ? Une République esclavagiste d’enfants ne peut exister ? Les responsables ou les gens qui veulent tenir des enfants en esclavage de mendicité forcée doivent être éradiquer dans le pays. Les trafiquants d’enfants, les exploiteurs d’enfants et les meurtriers d’enfants talibés doivent être condamnés et emprisonnés. Mais la Justice Sénégalaise est laxiste et incompétente elle-aussi ? Les trafiquants et les exploiteurs d’enfants sont très rarement punis, les poursuites sont abandonnés par les juges ? Pour les meurtres de talibés, les marabouts sont condamnés de quelques mois à 2 ans de prison, alors que dans les pays civilisés, un meurtre d’enfant équivaut à 20 ans de prison à perpétuité. Sans un signal fort de l’Etat Sénégalais et un durcissement de sa Justice, la mafia maraboutique continuera à exploiter les enfants.
    Leur rejet de la religion musulmane n’est-elle pas la solution au problème talibé. L’Islam et le Prophète Mohamed interdisent la mendicité. Les marabouts ont détourné la religion pour leur profit personnel. Ils trompent les familles, ils trompent et exploitent les enfants, ils trompent les vrais enseignants, les imams, le peuple, la religion musulmane et le pays. Si ils sont rejetés de la religion musulmane et interdits de mosquée, la population sénégalaise n’aura plus aucun respect pour eux. Bannir les esclavagistes qui salissent les valeurs de l’Islam, du Saint Coran et insultent les guides spirituels du Sénégal seraient la mesure la plus forte à prendre contre eux, ces sataniques traîtres de la religion musulmane. Leurs dernières défenses absurdes : « Il n’y a pas assez de maîtres arabes au Sénégal pour faire face à l’enseignement du Coran au Sénégal ». Un marabout inconnu de Thiès ??? => Ils reconnaissent leurs incompétences à enseigner l’arabe et le coran ! Ceux sont des charlatans, bien conscients de leurs incompétences et de leurs pratiques honteuses de la religion. Leurs hypocrisies puent le satanisme, l’abject de la honte, de la mauvaise foi et du mensonge.
    « La mendicité des talibés ne rapportent que 5 milliards de francs CFA par an, alors que le marché du sexe rapporte 81 milliards de francs CFA par an au Sénégal » Serigne Alioune Thiakh, un maître coranique de Mbour => Cette comparaison pour maintenir à mendier les enfants talibés dans les rues tourne à l’ignominie. Ces fourbes irresponsables disent n’importe quoi pour se défendre ? Il faut sortir les talibés de leurs griffes, les interdire d’enseigner, les interdire d’approcher notre jeunesse, les interdire de nuire au pays, les interdire de la religion musulmane, les interdire de citoyenneté, les interdire de sénégalité. Et leur envoyer l’armée, pour aller plus vite, pour arrêter leur CRIME CONTRE L’HUMANITE et la Nation sénégalaise !!! A bas les marabouts esclavagistes !

  3. flopaty dit :

    il faudra encore plus de courage à ce gouvernement et il faudra aussi du courage à la société seneglaise pour eliminer toute cette saloperie…..c’est cahque senegalais et chaque senegalaise qui doit crier, qui doit denoncer…..mais pour cela il faut l’investissement de chacun et ça c’est tres dur a obtenir !!!!!

%d blogueurs aiment cette page :