SEULEMENT 14% DE PETITS SCOLARISES

3 réponses

  1. psa dit :

    Le Sénégal émergent c’est pas pour demain

  2. oyster dit :

    L’éducation des enfants devrait etre la premiére dépense …………

  3. issa gibb dit :

    Rien que de connaître le sort des enfants talibés au Sénégal, on comprend tout de suite, le désintérêt de l’Etat pour les enfants. Le seul apprentissage du Coran dans les daaras comme atout de réussite pour l’avenir est une hypocrisie sans nom. Les 95 % des talibés, devenus adultes, coupés de leurs familles, finissent dans la rue, sans éducation, dans les petits boulots, puis très vite dans la délinquance pour survivre, vols, drogues, prostitution, sida, prison et cibles pour le recrutement jihadiste. Que de mauvaises augures pour l’avenir du pays. Merci, les marabouts escrocs et irresponsables, tranquillement enrichis par votre système abject de l’esclavage des enfants talibés et après, nous les rejeter dans la rue quand ils ont bien servis… Belle conception et pratiques de la condition humaine et de la religion musulmane !
    Côté Education Nationale et ses grèves incessantes, le résultat est sans appel : Que 14 % de scolarisation des tout-petits, 33% pour le primaires et un peu moins pour le secondaires. Un niveau d’échec sans précédent pour le BEFM et le Baccalauréat, comme si c’était une volonté de l’Etat. Le tout pour une population à plus de 60 % d’analphabètes, tenus dans l’ignorance et la misère par ces élites politiques et religieuses.
    Il n’y a pas que dans la Protection de l’Enfance et des groupes vulnérables que l’Etat sénégalais a failli. Il a aussi failli, dans son rôle d’Education Nationale des enfants du Sénégal.

%d blogueurs aiment cette page :