Sénégal: Hommage à Joseph Ndiawe

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. sarambounou dit :

    que dieu et son âme en miséricorde,j’ai rencontrer cette homme la première fois en 1994 lors de mes vacances au sénègal j’avais 14 ans j’en ai 32 aujourd’hui je dois avouer avoir un bon souvenir de cette homme qui expliquer les conditions de vie de nos fréres fait prisonniers puis envoyer en tant qu’esclaves sur les terres d’amérique.C’était vraiment un passionner que dieu fasse qu’il soit un habitant du paradis amine.SALAM.

%d blogueurs aiment cette page :